Angkor malade

Nous voilà donc aux portes d’Angkor! Si notre première soirée se passe bien, la nuit elle sera chaotique. Sur les coups de une heure du matin Douce est malade. Encore une intoxication… C’est au tour de Doudou de veiller la malade. Tout finit par se calmer sur les coup de six heures. Passée cette mauvaise nuit un petit check-up s’impose, la chute à vélo de Douce a laissé des séquelles, sa côte la fait souffrir, on doit vérifier qu’il n’y a rien de grave. Direction donc l’hôpital pour cette première journée à Siem Reap. L’hôpital est très bien, après une radio et une échographie, le verdict tombe: rien de grave, seulement des contusions dûes à la chute, nous dit le médecin. On reste dubitatif mais de toute façon il n’y a pas grand chose à faire de plus, le craquement que l’on a nettement entendu nous laissait penser à une côté fêlée. De toute façon, il n’y a pas grand chose à faire… Le reste de la journée sera consacré au repos de la guerrière!

Le lendemain nous voilà parti pour les temples! On souhaitait faire les temples à vélo mais bon… vous avez compris que le vélo et nous c’est pas trop ça. Du coup ça sera tuk-tuk. Trente minutes de conduite et 124 dollars de droit d’entrée aux temples plus tard, nous arrivons sur le site.

On file de temple en temple! Cette première journée est consacrée à la “petite boucle”, celle qui fait le tour des temples les plus connus: Angkor Wat, Bayon, Ta Prohm (Le temple Tomb Raider).

Passées les impressionnantes portes de Angkor Wat l’intérieur nous semble un peu moins intéressant malgré des gravures d’une incroyable finesse sur des pans entier de mur. En effet, la foule de touristes, dont beaucoup de chinois pour le moins bruyants et l’écrasante chaleur (44 degrés…), gâchent un peu le spectacle et l’ambiance de ce lieu.

Le deuxième temple Bayon est vraiment splendide et un peu plus calme. Les visages sculptés dans la pierre sont impressionnant et nous font oublier la température, le soleil de plomb qui tape depuis ce matin et les 100% de taux d’humidité. Même en Inde on avait pas ressenti une telle chaleur.

Après quelques petits arrêts bonus, on finira la journée au temple Ta Prohm. Envahi par la végétation les arbres poussent sur les édifices et leurs racines enserrent ces lieux sacrées. La hauteur des arbres est vertigineuse! C’est incroyable, dommage qu’on ai retrouvé les cars de touristes… La journée s’achève et on se redirige vers Siem rep pour manger un morceau dans un Grill Kmer réputé.

Alors que sonne six heures, Doudou commence à être malade. Deuxième intoxication! Fantastique! C’est reparti pour une journée à se gaver de Smecta, Imodium, Ercéfuril et autres médicaments tous aussi inefficaces les uns que les autres. L’estomac de Douce profite d’un moment de calme pour faire une petite rechute  mais ça va elle tient le coup et s’occupe de Doudou. Le lendemain matin le mal n’est toujours pas complètement passé et nous devons reporter une nouvelle fois notre deuxième journée de visite. Après quarante-huit enfermés, le moral baisse un peu, heureusement nos billets pour les trois jours de visite sont valables plus d’une semaine…

Au troisième jour, nos intestins daignent enfin nous accorder un répit. On peut reprendre la route direction Angkor et la grande boucle. Il fait moins chaud et surtout il n’y a presque plus de touriste. C’est l’occasion de se perdre dans des temples en ruines et de se rêver archéologues pour quelques minutes. C’est une expérience tellement différente de notre première journée, c’est génial. Les temples s’enchaînent mais sont tous très différents, entre le premier, Prea khan immense en ruine, un deuxième, le Neak Pean perdu sur l’eau un troisième sur trois étages, le East Mebon. On en visitera d’autres moins impressionnants, mais avec toujours beaucoup de charme.

Réveil matinal pour ce dernier jour de visite.Cinq heures, on grimpe dans notre tuk tuk direction Angkor Wat pour le lever de soleil. On reste à l’extérieur de l’enceinte du temple, au calme pour en profiter d’avantage, la foule est encore une fois bien présente, ce sont déjà des milliers de personnes qui se bousculent pour assister au spectacle. C’est évidemment un très beau moment.

On ne pouvait pas partir sans refaire un petit tour du temple qui en ce frais matin prend de belles couleurs. Direction le temple des femmes. C’est un temple complètement excentré du site, il nous faudra une petite heure pour le rejoindre. Là, se dressent cinq temples rosés magnifiquement taillés.

C’est déjà l’heure du retour. On fait le tour du Old market de Siem Reap avant de rentrer à l’hôtel. On se sent à nouveau privilégiés, quelle chance d’avoir pu visiter ces incroyables temples qui méritent de loin leur réputation… Et heureusement que nous avions le temps! Prochaine étape Battambang et sa campagne verdoyante!

 

Total
44
Shares

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*